Comment protéger un espace de coworking contre le piratage ?

How toTech

Comment protéger un espace de coworking contre le piratage ?

De plus en plus de personnes décident de devenir des freelances et de travailler à distance. Si certains freelances et travailleurs à distance se sentent bien en restant chez eux, d’autres n’arrivent pas à s’y concentrer. C’est pourquoi il existe aujourd’hui un si grand nombre d’espaces de coworking. Ils couvrent les besoins des équipes à distance, leur permettant de travailler ensemble quand il le faut, et offrent aux freelances isolés un lieu où ils peuvent se concentrer. Mais les espaces partagés sont toujours plus vulnérables aux attaques de pirates informatiques. Vous pouvez commencer par choisir un antivirus fiable – vous en trouverez un sur bestantiviruspro.org.

Le récent rapport de Payoneer montre qu’en 2019, plus de la moitié des milléniaux ont commencé à planifier leur propre entreprise. Et compte tenu du fait que la jeune génération se sent à l’aise avec le travail dans une équipe complètement à distance, nous pouvons nous attendre à ce que beaucoup de ces entreprises fonctionnent avec tous les membres de l’équipe travaillant depuis leurs emplacements.

Bien qu’avoir un antivirus ne soit pas suffisant. Seul, il ne protégera pas toutes les personnes qui viennent dans l’espace de coworking. En tant que propriétaire d’un espace de travail partagé, vous devez prendre soin de beaucoup de choses pour assurer à vos clients la confidentialité et la sécurité. Voici une liste de contrôle de tous les détails que vous devez prendre en compte pour créer un espace sûr.

Sécurité des réseaux

Source : Sécurité des réseaux

Les WIFI publics sont généralement extrêmement vulnérables aux attaques de pirates informatiques car ces réseaux sont rarement entretenus. Et alors que certains centres commerciaux ou restaurants ne se sentiront pas trop coupables si quelqu’un souffre d’un vol de données ou de toute autre menace, l’espace de coworking ne peut pas exposer ses visiteurs à des activités malveillantes. Les gens peuvent travailler avec des informations d’entreprise sensibles, de sorte qu’une fuite de données ne nuira pas seulement à eux, mais aussi à leur entreprise. Et la faute en reviendra à l’espace où ils travaillaient.

Par conséquent, vous devez prendre soin de la confidentialité de votre réseau partagé. Voici ce que vous pouvez faire.
Tout d’abord, engagez un gestionnaire de sécurité dédié dont le travail consistera à assurer la sécurité du réseau. Ce professionnel installera tous les logiciels de protection dont vous avez besoin et surveillera le système pour détecter toute activité suspecte. Il s’assurera également que les visiteurs suivent les directives de sécurité requises afin que personne ne puisse mettre en péril la confidentialité du réseau.

Le hotspot WiFi doit être protégé par un mot de passe fort qui est changé fréquemment. En attribuant de nouvelles combinaisons, vous vous assurez que personne de l’extérieur ne peut découvrir le mot de passe et s’introduire dans le réseau. De plus, cela empêchera les anciens clients qui n’utilisent plus l’espace de coworking d’utiliser votre point WiFi.

Enfin, il serait préférable que vous créiez des réseaux et des pages d’accès distincts pour les équipes qui se rendent régulièrement dans votre coworking. Puisqu’ils ont confiance en votre lieu, vous devez vous assurer que vous ne les exposez pas à l’attaque des hackers. Mettez à leur disposition leur réseau protégé pour qu’ils soient plus en sécurité. Et laissez tous les autres visiteurs utiliser le spot WiFi familier. Une solution aussi simple augmentera considérablement la confidentialité de vos clients réguliers et permettra aux entreprises de faire encore plus confiance à votre espace de coworking.

N’oubliez pas l’IdO

Source : Network World.com

Les co-workings deviennent souvent un foyer pour divers appareils intelligents tels que des cafetières, des réfrigérateurs, des imprimantes, etc. L’IdO permet aux administrateurs de s’occuper plus facilement de tout afin que tous les gadgets fonctionnent comme ils le devraient. Et c’est là toute la beauté des appareils intelligents : une fois configurés, ils ne nécessitent pas beaucoup d’attention pour fonctionner correctement.

Cependant, le revers de la médaille de l’IdO est que les gadgets intelligents deviennent des cibles pour les pirates. Ces objets sont généralement plus vulnérables aux activités malveillantes car il est rare que quelqu’un se souvienne de faire attention à leur sécurité. Vous vous souvenez de cet épisode de Silicon Valley où des personnes ont réussi à pirater des réfrigérateurs intelligents dans le monde entier ? Eh bien, ce n’est pas de la fiction, on peut faire cela non seulement dans la série, mais aussi dans la vie réelle.

C’est pourquoi vous devez prendre soin de tous les appareils intelligents que vous avez dans votre espace de coworking. Assurez-vous que le matériel est inviolable, et mettez à jour le firmware régulièrement. Si vous avez ce responsable de la sécurité dont nous parlions, il devrait être en mesure de protéger les appareils intelligents également.

Bloquez les sites Web suspects

Source : Entrepreneur

Certains sites ne sont jamais sûrs à utiliser. Pour éliminer le risque qu’un visiteur corrompe l’ensemble du réseau et, par conséquent, les appareils des autres visiteurs, bloquez l’accès à de tels sites. Vous aurez alors l’esprit plus tranquille en sachant que personne ne tombera sur un site malveillant.

Contrôlez les visiteurs et surveillez-les

Source : Plain Help

L’espace de coworking pourrait effectuer une vérification rapide des antécédents de ses clients pour s’assurer qu’ils ne mettront pas en danger la sécurité de tous. Vous devriez également installer des caméras de sécurité pour empêcher les visiteurs d’accéder à des endroits où ils ne devraient pas être et d’effectuer des actions malveillantes avec le matériel. Même si les hôtes des espaces de coworking ne sont généralement pas de méchants pirates informatiques, vous devez prendre en compte le risque que quelqu’un vienne dans votre espace et corrompe le réseau.

De plus, nous avons déjà mentionné les directives de sécurité. Prenez le temps de créer une liste de choses à faire et à ne pas faire pour vos visiteurs et assurez-vous qu’ils les lisent et les reconnaissent. La plus grande partie des fuites de données est due à l’erreur humaine. En éduquant vos clients, vous réduisez le risque qu’ils fassent quelque chose qui pourrait exposer le réseau à des malfaiteurs. Et même une simple directive peut faire une différence significative.

En résumé

Source : Netmechanics

Les espaces de coworking sont devenus une opportunité commerciale attrayante pour les entrepreneurs. Ces lieux sont toujours populaires et demandés, et le succès d’un tel établissement est entièrement garanti. Cependant, il existe des raisons pour lesquelles les espaces de coworking ne réussissent pas et sont fermés. Si l’on met de côté le manque de service de qualité, il ne reste plus que les problèmes de sécurité comme raison pour laquelle les visiteurs abandonnent l’espace de travail.

Et il est facile de les comprendre – personne ne veut exposer ses données et celles de ses clients aux pirates informatiques et souffrir de menaces. C’est pourquoi, en tant que propriétaire d’un espace de coworking, vous devez faire un effort supplémentaire et prendre soin de la confidentialité de votre réseau et de vos clients. Vous pouvez ainsi être sûr de ne pas nuire aux affaires de quiconque. Lorsque vous cherchez le bon espace de coworking, visitez execusuitesinc.com/offic.e-space-orlando/.